AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

water and bridges • T&J

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatarInvité
Invité




MessageSujet: water and bridges • T&J Mer 28 Avr - 21:07

L’idée qu’un être cher nous quitte, peu importe la raison, ce n’était pas facile à vivre et Jaycee en avait fait l’expérience. Longtemps, peut-être même trop longtemps, elle avait tenté d’oublier Theodor Svensson, et tout ce qui se rapportait à lui. La tâche s’était avérée difficile au départ, mais une volonté de fer et une persévérance inébranlable avaient fini par payer, à long terme. Du moins, « jusqu’à ce que... » Il lui en fallait peu pour sombrer, et c’était toujours d’insignifiantes petites choses qui lui rappelaient le brun. Son prénom qu’elle entendait en passant dans un couloir, son nom qu’elle lisait sur une liste d’étudiants, ou même une infime interaction sur Facebook. Même tomber nez-à-nez avec lui n’avait pas un effet aussi anéantissant sur la jeune femme. Des morceaux d’épave, voilà comment elle appelait ces rappels désagréables. Des morceaux d’épave qui, chaque fois qu’elle avait l’impression éphémère de passer à autre chose, la laissaient apercevoir au travers d’une eau beaucoup trop limpide le navire au fond de l’océan. C’était absolument choquant, terriblement frappant, mais c’était ça. Cela faisait des mois entiers que cet exercice durait, des mois entiers pendant lesquels ils n’avaient pas échangé le moindre mot, et si la vie était plus simple et plus indulgente, Jaycee aurait volontiers fait la seule chose raisonnable dans l’histoire : admettre que oui, quelque part, elle serait probablement toujours un peu amoureuse de Theo, et passer à autre chose comme une grande fille. Sauf que la vie était bien plus compliquée que cela, et même s’il lui arrivait de se perdre dans ce labyrinthe de sentiments et d’émotions, elle y mettait sa propre sauce sans modération.

Et c’était sans doute l’une des principales raisons qui expliquaient qu’elle en soit là aujourd’hui, soit. Assise seule à une table de la terrasse, Jaycee dessinait. Loin d’être un passe-temps favori, l’activité était une discipline obligatoire de sa faculté, dont elle se passerait pourtant volontiers. Toujours est-il que ses projets s’enchaînaient, et si les morceaux d’épave restaient fort présents dans son quotidien, ils ne l’empêchaient pas de flotter, elle aussi. Elle allait aux cours, sortait, voyait des amis, pratiquait des activités estudiantines, et à l’instant, forçait les limites de son imagination pour mettre ses idées sur papier. Plusieurs esquisses étaient déjà éparpillées sur la table, et, frustrée par le résultat satisfaisant qui se faisait désirer, Jaycee était littéralement déconnectée du monde autour d’elle. Un crayon à dessin retenait ses cheveux en un chignon lâche derrière sa tête ; un autre dans sa main parcourait furieusement toute la surface de sa feuille de papier. A l’occasion, ses doigts, noircis par la mine grasse du crayon, venaient chasser quelques mèches sur son visage, y laissant à la fois une légère traînée noirâtre, qu’elle ne remarquerait sans doute qu’une fois devant son miroir. Un dernier trait mal placé fut la goutte qui fait déborder le vase, et Jaycee lâcha aussitôt son crayon. Faisant une grossière boule de sa dernière œuvre, elle l’envoya valser devant elle, où le projectile atterrit au sol après avoir rebondi sur le dos d’un étudiant. Elle n’eut pas besoin d’attendre qu’il se retourne pour reconnaître Theodor. Le choc n’en fut pourtant pas moindre, et Jaycee ressentit une décharge électrique dans tous les nerfs de son corps, en même temps qu’un dangereux cocktail d’hormones commençait à travailler son estomac. Il y avait fort à parier qu’elle n’était pas prête à l’affronter, lui, maintenant. Son cœur n’avait pas fini de surmonter le traumatisme que Theo avait provoqué, pas encore. Pendant quelques instants, Jaycee refusa de faire le moindre mouvement. Peut-être que si elle l’ignorait, il en ferait de même – sûrement – et l’affaire serait classée. Les doigts croisés pour soutenir son vœu, elle attendait patiemment alors que plusieurs émotions se mélangeaient à l’intérieur d’elle, réagissaient ensemble, donnaient des produits explosifs, et le résultat la menait, elle, des épaves jusqu’au navire lui-même. Et il y avait encore du chemin à faire. Il fallait manquer d’air, suffoquer atrocement pendant le trajet interminable, et une fin rapide n’était même pas garantie. Bon, il fallait y aller. Se levant avec une détermination à laquelle elle voulait croire, la jeune femme libéra ses cheveux, prit une profonde inspiration, et parcourut toute la distance qui la séparait de la table Svensson. C’était ça, la fin du monde ?
    JAYCEE ▬ « Excuse-moi Theodor, je... dois apprendre à viser. »
Revenir en haut Aller en bas

rang : « Penses-tu me faire oublier la conne d'avant toi ? »
Féminin Age : 30
Date d'inscription : 19/04/2010
Messages : 518
Pseudo : Laora
Copyright : Laora
Avatar : Ed Westwick
Groupe : merteuil & valmont

Age du personnage : 23 ans
Origine : Suédois
Statut : célibataire
Occupation(s) : étudiant en magistrature


Diary
Notes personnelles:
Relationship:


MessageSujet: Re: water and bridges • T&J Jeu 29 Avr - 14:06


parce que j'ai merdé...
Theodor n’était revenu ici que depuis quelques jours, il revenait de cours, et n’avait pas le temps de trainer sur la terrasse de l’école. A dire vrai, il n’arrêtait pas de bosser pour oublier une personne en particulier, une fille, une sorte d’ex même. Theodor qui travaillait encore et encore se vit sortir de ses bouquins par des potes à lui, ils voulaient qu’il vienne avec eux fumer une clope sur la terrasse histoire de passer du temps ensemble. Le jeune brun aurait préférer voir sa meilleure amie, Bluebell, il n’avait pas eu le temps de passer chez elle, donc il pensait bien la rencontrer ici même, il était exactement 12H02, c’était ce qui était affiché sur le cadran de sa montre. Theodor marchait doucement en direction de l’endroit choisit, il prit place non loin des tables, pourtant il y avait foule à cette heure là, il avait eut de la chance de trouver une place presque immédiatement. Le jeune homme sortit une cigarette de son paquet qu’il avait dans la poche et l’alluma. Tout en parlant avec ses amis, il scrutait les environs histoire de voir qui était là. Il portait un jean bleu délavé levis, ainsi qu’un polo bleu ciel Lacoste, sans oublier le gilet qui va avec vu le temps… Il était habillé de façon sportive et sexy, comme toujours, il avait des lunettes de soleil de marque Hugo Boss sur le nez. Le jeune homme avait remarqué que plusieurs femmes portaient leurs regards sur lui, il en avait l’habitude, un beau mec comme lui avec des yeux de charmeur, ca ne pouvait que faire chavirer les cœurs. Il ôta ses lunettes de soleil, pour mieux voir ses amis.

Theodor ne vit pas sa meilleure amie Bluebell, il était déçu, il était persuadé de tomber sur elle… Alors il continua de parler de tout et de rien avec les mecs qui étaient en face de lui, car il avait bien besoin de se changer les idées et même avec eux finalement. Theodor sortit son portable, l’iphone, de sa poche, puis regarda s’il n’avait pas eu d’appels, rien, alors il le remit dans sa poche. Il la verrait surement demain, oui il irait la voir dans sa chambre. C’est alors quand étant tranquillement assis il reçu comme un objet dans le dos, bien sur il ne sentit presque rien… vu que ca avait du déraper. Il se retourna et surpris il tomba nez à nez avec Jaycee ! Celle pour laquelle il était venu ici en espérant ne pas la croiser.

    JAYCEE ♣️ « Excuse-moi Theodor, je... dois apprendre à viser. »
    THEODOR ♣️ « J’avoue que oui… à moi que tu es voulu attirer mon attention… »


Pourquoi serait-il plus gentil ? Ca il n’avait pas la réponse, tout simplement par ce qu’il était trop prétentieux pour changer de disque. Il aurait pu répondre un truc plus simple mais non il fallait toujours qu’il en rajoute une couche. Pourtant, cette fille le rendait fou et il ne savait pas comment s’y prendre avec elle. D’habitude Theodor est un pro en ce qui concerne la gente féminine mais là… c’était le vide total ! Il avait merdé avec elle, et il continuait de merder tout le temps. Il ne comprenait pas ce qu’elle voulait de lui et encore si elle voulait toujours de lui ?! Il espérait la reconquérir même en tant qu’amie, mais non rien. Il savait bien qu’il n’aurait pas du s’attacher autant à elle, car il s’était sentit obliger de la laissé comme une vieille chaussette après l’ébat sexuel qu’ils ont eu. Son père lui avait toujours dit de ne pas s’amouracher car ca ne lui apporterait que des problèmes dans la vie. Pouvait-il être sérieux avec une éducation pareille ?

_________________

    S V E N S S O N
    Now listen to me baby. Before i love and leave you. They call me heart breaker. I don't wanna deceive you. If you fall for me. I'm not easy to please
    Taio Cruz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gettinoveryou.frenchboard.com

avatarInvité
Invité




MessageSujet: Re: water and bridges • T&J Jeu 29 Avr - 16:14

Ce n’est pas le départ de Theodor qui avait fait le plus mal, ni même les circonstances dans lesquelles il était parti. Ce qui avait presque tué Jaycee, c’était le fait qu’il n’était jamais revenu, et n’avait jamais rien fait pour qu’elle lui revienne, elle. Pourtant, elle avait attendu, dans l’espoir naïf, stupide, vain, qu’il lui présenterait même la plus plate des excuses, même dans le seul but de connaître sa réaction, de la tester. « Désolé, Jaycee, je ne voulais pas en finir là. On reste amis ? » Voilà tout ce qu’il avait à dire pour identifier les pots cassés. Quant à les réparer, c’est ensemble qu’ils l’auraient fait... Le conditionnel passé s’expliquait par le comportement qu’avait adopté Theo, à l’époque. Il avait vu les choses d’un autre œil, et avait choisi le moyen le plus direct, le plus facile, le plus efficace d’opérer : il avait disparu, fichant par la même occasion en l’air deux ans d’amitié que la jeune fille avait cru sincère. Réaliser qu’en fait, ils n’avaient jamais été amis, que Theodor l’avait menée en bateau pour parvenir à ses fins, et qu’au bout du compte, elle n’avait pas plus de valeur que n’importe quelle fille qui passait par son lit, c’était ça qui faisait mal. Jamais Jaycee n’avait vécu d’expérience plus humiliante, et elle était convaincue qu’elle n’en vivrait plus aucune qui dépasse son histoire avec Theo dans ce domaine. On ne l’y prendrait plus. Le départ du brun avait néanmoins laissé dans sa vie, dans son cœur, un trou énorme ; le combler avait relevé du miracle, et elle y était arrivée. Peut-être pas de la meilleure façon possible, toutefois : elle avait tapissé cet espace vide de toute la souffrance, toute la déception qu’elle avait ressentie, et avait meublé le reste de... Il y avait encore trop d’émotions. En était-elle amère ? Absolument. Blessée ? Evidemment ! Pourtant, chaque jour qui passait, la tristesse se transformait en une colère noire, sans début ni fin, et Jaycee laissait faire. C’était bien plus facile de lui en vouloir, de le détester avec passion, plutôt que de vivre son malheur dans son coin. En plus, elle lui accordait le fait que dans cette voie, il l’aidait beaucoup. Il n’y avait qu’à voir sa réaction, à l’instant même, pour lui en vouloir encore plus.
    THEODOR ▬ « J’avoue que oui… à moi que tu es voulu attirer mon attention… »

Cette remarque eut sur Jaycee l’effet d’un sceau d’eau bouillante sur la tête. Elle n’y croyait pas, et ne voulait même pas croire qu’il puisse être aussi... Comment pouvait-il être aussi décontracté en lâchant une phrase pareille ? Que croyait-il ? Qu’elle n’attendait qu’un mot pour retomber dans ses bras ? Serrant sa boule de papier dans sa main de toutes ses forces, elle foudroya Theodor du regard. Une montée d’adrénaline avait accéléré son rythme cardiaque et respiratoire, et elle dut se mordre la langue pour retenir une réplique cinglante. Calme, calme, calme. Bien qu’elle répète indéfiniment le mot dans sa tête, ce n’était facile qu’à dire, pas à faire...
    JAYCEE ▬ « Non. Je ne suis pas tombée aussi bas, tu sais. »

Oops ! C’était sorti tout seul, mais c’était bien mérité. Comment faisait-il pour être aussi imbu de sa personne ? De quel droit se permettait-il de la traiter ainsi ? C’était à en devenir folle de rage, et d’ailleurs, Jaycee n’en était pas loin. Mais elle n’en était pas proche au point de succomber non plus. Certes, la tentation de lui crever les deux yeux avec son crayon était forte, alors peut-être que cette fois, juste cette fois, ses parents étaient à remercier de lui avoir appris à résister à ses pulsions. Retenant un soupir, elle plissa les yeux et envoya cette fois sa boule sur la table, juste devant Theodor. La prochaine fois, c’est probablement sa tête qu’elle viserait, et avec un projectile plus lourd.
    JAYCEE ▬ « Contente de t’avoir revu. »

S’il était fort dans le narcissique, elle n’était rien de moins qu’excellente dans le sarcastique. Bien fait pour lui !
Revenir en haut Aller en bas

rang : « Penses-tu me faire oublier la conne d'avant toi ? »
Féminin Age : 30
Date d'inscription : 19/04/2010
Messages : 518
Pseudo : Laora
Copyright : Laora
Avatar : Ed Westwick
Groupe : merteuil & valmont

Age du personnage : 23 ans
Origine : Suédois
Statut : célibataire
Occupation(s) : étudiant en magistrature


Diary
Notes personnelles:
Relationship:


MessageSujet: Re: water and bridges • T&J Ven 30 Avr - 17:31


parce que j'ai merdé...

Theodor avait toujours été un vrai connard d’après les filles, et même tout le monde pouvait le dire. Il a été comme ca depuis tout petit, toujours machiavélique. Son éducation y est pour quelque chose mais le caractère surement également. Quand votre père est un coureur et qu’il vous inculque que les femmes sont inférieures à vous et que vous pouvez en faire ce que vous voulez… On ne peut pas être autrement que comme Theodor. C'est-à-dire un être sans gêne et qui peut vous faire souffrir encore plus vite que vous ne l’auriez jamais pensé. Il n’en faisait pas forcément exprès, la majorité du temps, le jeune brun s’en voulait, il culpabilisait oui oui… ca arrivait et plus souvent qu’on peut le croire. Le garçon n’était jamais tombé amoureux ou quoi que ce soit, des attirances oh ca oui mais pas de liens plus fort que ca. Avec Jaycee c’était comme magique, au début bien sur il ne voulait que coucher avec elle et basta ! Mais pas par la suite… surtout qu’il a du attendre deux ans avant que ce moment n’arrive. C’était totalement parfait, il n’avait jamais ressenti cela, mais comme un idiot il a pris peur. Peur de quoi ? Eh bien de ses sentiments car il n’a jamais assumé une telle chose. Lui qui couche avec toutes les nanas qu’il croise… ca ne pouvait que lui faire un peu peur non ? Il s’en veut énormément de n’avoir pas su assurer avec Jaycee, il tient beaucoup trop à elle et même plus. Theodor a des sentiments pour elle et même encore un an après tout ca. Son côté arrogant et prétentieux ressortait en tout temps et là ca recommençait, il aurait pu être doux et délicat mais non. C’était surement trop pour lui ?


    JAYCEE ♣️ « Non. Je ne suis pas tombée aussi bas, tu sais. »
    THEODOR ♣️ « Je vois ca… »


La brunette venait de lancer sa boule de papier près de lui, il n’allait pas en rire en lui-même mais un sourire s’afficha quand même sur son visage. Ca pouvait paraitre vraiment grossier de sa part, il avait l’air de complètement se foutre d’elle. Cependant, au fond de lui ce n’était pas le cas, tout n’était qu’une façade. Il se leva pour lui faire face, bon dieu ! Ce qu’elle pouvait lui manquer ! Theodor ne disait plus rien, incapable et lâche, lui qui voulait qu’elle lui pardonne… Il se rappelait ce que sa meilleure amie avait pu lui dire. D’arrêter ses conneries et de foncer avec elle ! Alors pourrait-il le faire ? S’excuser encore et encore ne servirait surement à rien, il l’avait déjà fait… Peut-être devrait-il trouver une autre approche, montré que finalement il n’est pas un monstre comme elle a pu le croire. Mais à force de se poser un tas de questions, Jaycee s’impatientait et elle tourna les talons et repartit vers l’endroit d’où elle venait. C’est alors qu’il sortit de ses pensées et se dirigea vers elle assez rapidement et se remit devant elle. Posant sa main sur son bras délicatement, il ressentait comme une pression dans le cœur. Son souffle était en plein accélération, il avait plongé son regard dans celui de Jaycee.


    JAYCEE ♣️ « Contente de t’avoir revu. »
    THEODOR ♣️ « Non attends! Je suis désolé je suis trop con… je sais que je ne pourrai jamais avoir ton pardon mais je ne le demande plus. J’ai fait ce que j’ai fait… Je ne peux pas changer le passé, mais je peux améliorer le futur, ton futur. »

_________________

    S V E N S S O N
    Now listen to me baby. Before i love and leave you. They call me heart breaker. I don't wanna deceive you. If you fall for me. I'm not easy to please
    Taio Cruz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gettinoveryou.frenchboard.com

avatarInvité
Invité




MessageSujet: Re: water and bridges • T&J Ven 30 Avr - 20:55

Il était irrécupérable. Ce sourire narquois face à sa réaction, cet air complètement impassible et je-m’en-foutiste... Il forçait trop ses limites, et Jaycee risquait de péter un câble s’il n’arrêtait pas son cinéma. De toute façon, lui dire ses quatre vérités en face, c’était ce à quoi elle aspirait depuis un an déjà. Après ce qui s’était passé, son ego avait pris un coup insurmontable, à tel point que Jaycee n’avait même pas été capable d’en parler avec qui que ce soit, en dehors de Nastasia et Bryanna. Elle n’était même pas sûre que Theodor lui-même sache à quel point elle avait été touchée. Elle s’était contentée de faire comme si de rien n’était, garder tout ça pour elle, et c’est ce qui expliquait son comportement sauvage d’animal blessé la plupart du temps : elle avait besoin d’évacuer. Plutôt que de tout sortir, elle préféra faire demi-tour sur ses talons et retourner d’où elle venait, avec la même colère sauvage dans chacun de ses mouvement. A peine s’était-elle assise à sa place qu’il la rejoignit, et la colère laissa sa place à la surprise la plus totale.
    THEODOR ▬ « Non attends! Je suis désolé je suis trop con… je sais que je ne pourrai jamais avoir ton pardon mais je ne le demande plus. J’ai fait ce que j’ai fait… Je ne peux pas changer le passé, mais je peux améliorer le futur, ton futur. »

Un contact aussi doux que possible, un regard vaguement familier... Voilà, Jaycee venait de retrouver le Theodor Svensson qu’elle connaissait, son Theo à elle. Comment pouvait-elle résister s’il continuait à la regarder de cette façon ? Sa main sur son bras lui donnait la chair de poule, troublait ses idées déjà peu claires, et la seule chose dont Jaycee était encore certaine, c’était qu’elle allait bientôt perdre le contrôle de la situation, si ce n’était déjà fait. Elle détourna les yeux de son regard électrisant quelques secondes, histoire de retrouver sa capacité de réfléchir. Elle n’était pas sûre de pouvoir lui faire confiance à nouveau, non. Mais, en même temps, qui mieux que Theodor pouvait panser ses plaies ?
    JAYCEE ▬ « D’accord... »

C’était sorti sans qu’elle n’ait l’intention de le dire, mais c’était sorti. Elle ferait l’effort nécessaire pour enterrer la hache de guerre. Elle aurait pu lui dire des dizaines de choses : qu’il lui avait terriblement manqué, qu’il l’avait énormément blessée, ou alors, qu’il avait intérêt à ne plus lui faire mal, cette fois. Pourtant, elle n’en fit rien, et se contenta de se glisser silencieusement entre ses bras, enfonçant son visage contre le torse du jeune homme. C’est ce qui acheva de la convaincre, et elle laissa définitivement tomber l’idée d’essayer de le repousser à nouveau. L’étreinte ne dura cependant pas longtemps, parce qu’elle n’était pas tout à fait convaincue, et pas tout à fait prête à baisser la garde. Après avoir vécu ce qu’elle avait vécu, Theodor lui faisait peur parce qu’il était capable de l’anéantir de façon irréversible, et elle aurait sans doute besoin d’un peu de temps pour surmonter cette crainte.
    JAYCEE ▬ « C’est d’accord, je te fais confiance. »

C’était dit. Où est-ce que cela les mènerait ? Jaycee n’en savait absolument rien, mais ne voulait pas non plus perdre définitivement Theodor pour une histoire de fierté. De toute façon, si elle avait passé tout son temps à lui en vouloir aussi intensément, c’est qu’elle avait encore quelque chose pour lui dont elle ne parvenait pas à se débarrasser, et si ça ne lui plaisait pas, c’était pareil. Ce n’était pas pour rien qu’on disait que la haine, c’était simplement l’amour qui refuse de s’en aller.
Revenir en haut Aller en bas

rang : « Penses-tu me faire oublier la conne d'avant toi ? »
Féminin Age : 30
Date d'inscription : 19/04/2010
Messages : 518
Pseudo : Laora
Copyright : Laora
Avatar : Ed Westwick
Groupe : merteuil & valmont

Age du personnage : 23 ans
Origine : Suédois
Statut : célibataire
Occupation(s) : étudiant en magistrature


Diary
Notes personnelles:
Relationship:


MessageSujet: Re: water and bridges • T&J Dim 2 Mai - 22:08


parce que j'ai merdé...

Theodor avait été pour la première fois de sa vie, sincère avec ses sentiments et il avait fait face à la réalité. Il avait enfin dit ce qu’il pensait vraiment au fond de lui, sans se soucier de passer pour un bêbête ou quoi. Cependant, après avoir débiter ce flot de paroles Theodor se sentit gêné, un petit rougissement fit même son apparition. Le jeune brun n’avait pas pour habitude de parler ainsi, il paraissait toujours fort. Son père lui avait inculqué des valeurs, comme quoi l’attachement, l’amour… n’étaient que de la faiblesse qui pouvait nous atteindre au plus profond de nous même. Nous étions moins fort et victime de faiblesse en vers ses pires ennemis. Le garçon n’avait jamais pensé que tout ce discours n’était que du blabla, il croyait en ca depuis toujours. Theodor se redressa quelque peu histoire de se tenir plus droit et de montrer qu’il est le mâle dominant comme toujours. Mais il resta un peu bouche bée, se disant que Jaycee l’enverrait promener comme toujours. Eh bien non, elle se contenta d’accepter tout cela. Lui qui pensait que ce flot de paroles ne servirait à rien, c’était une bonne surprise ! Bluebell avait raison, il devait parler avec son cœur. Sa meilleure amie lui avait conseillé de faire ca, il n’y avait pas cru une seconde au début mais là cela s’avérait d’être une bonne idée !


    JAYCEE ♣️ D’accord...»
    THEODOR ♣️ « Ah ouais… »


Le brun était totalement dépassé, alors il ne savait pas trop quoi lui dire à Jaycee. Ces simples mots feront bien l’affaire pour le moment, pas besoin de s’étaler. Theodor qui se tenait face à la belle brune fut surpris de sa réaction mais encore plus maintenant, elle venait de se plonger dans ses bras. Jaycee avait sa tête contre son torse et Theodor resta sans bouger comme un abruti total ! C’était une chose quand même surprenante non ? Le jeune homme avait le droit d’être un peu perdu par la situation. Il y a encore deux heures, elle l’incendiait sur facebook et criait partout qu’elle ne l’aimait pas et qu’elle souhaitait ne plus le revoir. Theodor n’aurait jamais pensé pouvoir s’approcher d’elle aussi vite, il était satisfait mais il avait peur, oui comme la fois où ils étaient devenus trop proche tous les deux. Le câlin surprise ne dura que trop peu de temps à son goût malgré le fait qu’il stressait de plus en plus. Jaycee repris la parole, il l’écouta et sa réaction ne se dit pas attendre.


    JAYCEE ♣️ «C’est d’accord, je te fais confiance.»
    THEODOR ♣️ « C’est tout? Enfin je veux dire je suis super heureux tu sais mais je m’attendais pas à ca… »


Theodor n’aimait pas que des gens soient trop près d’eux, alors il s’écarta des tables avec Jaycee. Ils arrivèrent vers le parc, c’était déjà plus désert par ici. Il reprit la parole pour ne pas qu’elle croit qu’il s’en fichait ! Après tout elle venait de lui réaccorder sa confiance !

    THEODOR ♣️ « Je sais pas quoi dire, tu me refais confiance et tu peux tu sais ! Putain tu me manques tellement Jaycee ! »

_________________

    S V E N S S O N
    Now listen to me baby. Before i love and leave you. They call me heart breaker. I don't wanna deceive you. If you fall for me. I'm not easy to please
    Taio Cruz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gettinoveryou.frenchboard.com

avatarInvité
Invité




MessageSujet: Re: water and bridges • T&J Dim 2 Mai - 23:35

Le jeune homme n’avait pas réagi à son débordement d’affection, et aussi bizarre que cela puisse paraître, Jaycee n’avait pas été surprise. Il avait fait l’effort de venir jusqu’à elle, de faire preuve d’une sincérité qu’elle avait oubliée, alors qu’en temps normal et aux yeux de tous, il se payait la tête du monde, était un homme sans cœur, un connard invétéré incapable de ressentir la moindre émotion. De son côté, elle s’était contentée de se lâcher... C’était drôle comme ils devaient procéder de façon radicalement opposée pour se retrouver ! Pour Jaycee, c’est passer son temps à lui en mettre plein la gueule qui demandait une concentration sans faille et un travail constant, et maintenant qu’il avait fait un pas vers elle, qu’elle l’avait accepté parce qu’elle était fatiguée de lutter, elle se sentait libérée. L’étau s’était desserré, elle avait retrouvé un peu de liberté. C’était bon de respirer !
    THEODOR ▬ « C’est tout? Enfin je veux dire je suis super heureux tu sais mais je m’attendais pas à ca… »
    JAYCEE ▬ « Tu sais, je suis pleine de surprises ! »

Jaycee avait souri en disant cela, juste pour détendre un peu l’atmosphère, toujours trop tendue à son goût. Oui, elle se rendait bien compte qu’il leur faudrait un peu plus que ça pour redevenir ce qu’ils étaient, mais voilà : elle s’appliquait déjà à mettre toute sa rancœur de côté. Elle voulait le croire, et elle le ferait. Elle le faisait déjà. Theodor l’emmena ensuite un peu plus à l’écart, sans doute pour avoir une conversation plus privée, et elle se laissa faire. Il n’y avait rien d’étonnant à ce qu’il soit un peu confus, ou même carrément surpris ou choqué, après tout, il y avait une grande différence entre la Jaycee qui lui en faisait voir de toutes les couleurs, et celle qui lui sautait au cou dans la même journée. A vrai dire, elle-même n’était pas sûre d’y voir clair dans tous ces sentiments complexes, alors exiger de Theo qu’il la comprenne serait peut-être un peu trop demander. Il lui dit ensuite qu’elle pouvait effectivement lui faire confiance, qu’elle lui manquait, et Jaycee ne douta pas un instant. C’était drôle, presque effrayant de voir à quel point elle était prête à le croire, et à quel point il aurait facile à la mener en bateau. Mais tant pis, c’était un risque qu’elle avait déjà pris.
    JAYCEE ▬ « Tu me manques aussi, Theo. Tous les jours. »

Et ce malgré le fait qu’elle continuait à s’en prendre à lui tous les jours aussi, oui. C’était étrange, à la fois très facile et très difficile de se montrer honnête avec lui, parce qu’après tout ce qui s’était passé, elle se sentait vulnérable devant lui. D’un autre côté, il n’avait qu’à lui dire qu’elle lui manquait, et tout le mal disparaissait, comme par magie... N’importe quel genre de relation avec Theodor Svensson était aussi dangereux que jouer avec le feu, Jaycee s’en était rendue compte à ses dépens. Et pourtant, la voilà qui en redemandait, qui y mettait elle-même ses bûches, et qui tendait les mains au risque de se brûler encore et encore.
    JAYCEE ▬ « Alors on oublie, et tout redevient comme avant ? »
Revenir en haut Aller en bas

rang : « Penses-tu me faire oublier la conne d'avant toi ? »
Féminin Age : 30
Date d'inscription : 19/04/2010
Messages : 518
Pseudo : Laora
Copyright : Laora
Avatar : Ed Westwick
Groupe : merteuil & valmont

Age du personnage : 23 ans
Origine : Suédois
Statut : célibataire
Occupation(s) : étudiant en magistrature


Diary
Notes personnelles:
Relationship:


MessageSujet: Re: water and bridges • T&J Lun 3 Mai - 17:00


parce que j'ai merdé...

Les paroles de la belle brune firent sourire notre cher garçon. JAYCEE ♣️ « Tu sais, je suis pleine de surprises ! » THEODOR ♣️ « Oui je le savais mais pas à ce point… » Theodor était complètement sous le choc, oui encore et toujours. Il ne pensait pas qu’elle lui pardonnerait aussi rapidement ! Il était complètement heureux, si seulement il avait réagit ainsi plus tôt… Quoi que sur le moment il n’avait qu’une envie fuir… Il n’acceptait pas ses sentiments, d’ailleurs il n’était toujours pas prêt à avouer qu’il l’aimait un peu, voir plus. C’était encore trop tôt pour le jeune homme, peut-être qu’un jour ce moment arrivera mais pas maintenant, non Theodor était trop endoctriné dans les paroles de son père. Mais on dit toujours que tout le monde change un jour ou l’autre, s’il s’en donne la peine bien entendu. Ce que fera Theodor au moins pour un temps, il veut changer mais le pourra t-il ? Ca c’est une autre affaire, personne ne croit en lui sauf ses amis proches. Sa famille ignore son comportement des plus coureurs, bien sur tout le monde connait son côté arrogant. Seulement, les orgies ca c’est tout à fait secret. Il avait bien débuté, en disant qu’elle lui manquait, qu’il se sentait mal en quelque sorte. Jaycee ne manqua pas l’occasion pour s’exprimer elle aussi. JAYCEE ♣️ « Tu me manques aussi, Theo. Tous les jours. » Theodor se contenta de sourire en coin, et d’arquer un sourcil, il avait ce regard qu’elle connaissait temps. Leur amitié de deux ans avait été plus que forte, ils étaient comme inséparables et sa meilleure amie Bluebelle s’était sentit ignorée… Depuis ca lui était passée mais bon Theodor n’avait jamais compris tout des filles alors. Ce que la jeune femme lui disait par la suite était encore plus surprenant, elle voulait tout oublier et faire une sorte de paix. JAYCEE ♣️ « Alors on oublie, et tout redevient comme avant ? » THEODOR ♣️ « Comme avant ? Oui ! Enfin comme quand on était amis hein c’est bien ca… » Le brun était un peu perdu encore, il voulait redevenir ami avec elle mais la suite ca il ne savait pas trop encore, après tout ils auraient le temps d’oublier en étant amis. Peut-être que plus tard il se passera plus entre les deux jeunes, mais au fond Theodor avait peur de retomber dans la même histoire à problème. Etre amis tout simplement lui paraissait être la bonne solution pour le moment et même pour longtemps. Il devait apprendre à être stable avant d’envisager quelque chose avec elle, ou une autre même. De toute façon Jaycee ne le voyait que comme un ami et pas plus, surtout après ce qu’il avait pu lui faire subir. Aucune femme n’apprécierait ca et changerait d’avis au point de se mettre en couple avec un type comme lui. Non mais c’est vrai… il avait une réputation qui tenait bien la route, Theodor n’avait jamais été en couple sérieusement, juste des relations libres. Le mot fidélité n’était pas dans son langage et son esprit, il ne le connaissait tout simplement pas. Dès qu’il voyait une fille, il l’imaginait nue ou alors se rappelait de sa performance avec elle. Il faut bien l’avouer, Theodor n’est qu’un homme à femmes et il sera dur, très dur de le faire changer de voie en aussi peu de temps et surtout à son âge. Il n’était pas vraiment mature en quelque sorte, surement dans le futur le sera-t-il ? Ca restera à voir.

_________________

    S V E N S S O N
    Now listen to me baby. Before i love and leave you. They call me heart breaker. I don't wanna deceive you. If you fall for me. I'm not easy to please
    Taio Cruz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gettinoveryou.frenchboard.com

avatarInvité
Invité




MessageSujet: Re: water and bridges • T&J Lun 3 Mai - 21:59

De sa vie, jamais Jaycee n’avait été aussi proche d’un garçon qu’elle l’était de Theodor du temps de leur amitié. Evidemment, elle avait eu des amis et des petits-amis avant d’arriver à Umeå, mais il y avait une grande différence entre fréquenter un garçon, et laisser un garçon prendre une place énorme dans sa vie. Theo était le seul qui ait jamais réussi à faire tomber toutes les barrières physiques et psychologiques en même temps ; il s’était introduit dans sa vie comme le soleil s’infiltre dans une chambre malgré l’épaisseur des rideaux, et elle n’avait rien pu faire d’autre que de l’accepter. Peu importe comment ils avaient commencé, son amitié avec le jeune homme était une des relations les plus saines, les plus épanouissantes qu’elle ait connues... Jusqu’à ce qu’une nuit, cette amitié s’enflamme pour ne laisser que cendre et fumée derrière elle. L’incendie n’avait semblé ravager que Jaycee, soit. Le plus choquant était la première étincelle – tout avait basculé tellement rapidement, de façon tellement spontanée et inattendue que la jeune femme n’y avait rien compris. En l’espace de quelques heures, ils étaient passés d’amis à amants, et d’amants à rien du tout. Avait-elle réagi trop impulsivement ? Après tout, ce n’était sûrement pas la première fois que Theodor couchait avec des amies. Toujours est-il que jusque là, elle avait refusé de se ranger dans la file de la fille normale par défaut comme Theo les voyait, et après ce dérapage, il n’y avait pas de raison pour que les choses changent. Les autres amies, elle n’en savait rien, mais Jaycee avait un minimum de valeurs et de respect de soi qui ne lui dictaient qu’une chose : il était hors de question que quiconque se serve d’elle pour répondre à ses pulsions, si à la fin, c’était pour la jeter comme une vieille chaussette. Hors-de-question. C’est exactement ce qui se passait à l’instant même : de « rien du tout, » ils passaient à quelque chose de plus doux qui n’était qu’à un ou deux pas de l’amitié, et ces pas seraient vite franchis. La boucle était bouclée, et il avait de nouveau suffi de peu de choses pour un nouveau renversement. C’était la même chose qu’être sur une bascule dans une plaine de jeux pour enfants... A sa dernière proposition, Theodor ajouta une précision, et Jaycee ne put s’empêcher de sourire légèrement. Qu’avait-il imaginé ? Qu’elle l’attendait, avec la robe de mariée déjà prête dans sa garde-robe ?
    JAYCEE ▬ « Comme quand on était amis, oui. »

Toutefois, elle ne cachait pas – en tout cas pas à elle-même – que des sentiments pour Theo, elle en avait. Mais, comme lui, elle n’était pas prête à les assumer, pas tant qu’elle n’était pas sûre de la sincérité qu’il lui promettait, même si ce n’était qu’en tant qu’ami, et pas tant qu’il continuait à être le tombeur de ses dames. Ce ne serait pas compliqué, elle l’avait déjà fait avant, et n’avait absolument pas l’intention d’essayer de forcer Theodor à quoi que ce soit. Il n’y aurait pas d’ambiguïté à leur amitié cette fois, elle s’en assurerait, car si elle avait tant souffert la première fois, c’était parce qu’elle n’y avait pas fait assez attention. Elle avait beau l’avoir traité de lâche à l’époque, cette fois, ce serait à elle de se rétracter dès qu’un doute se ferait ressentir. Cette fois, ce serait différent, ils réussiraient à garder leur amitié intacte, la feraient évoluer à petits pas, et prendraient toutes les précautions nécessaires pour ne pas vivre une deuxième fois la mauvaise blague d’il y a un an. Jaycee y croyait. Puisque cette question était réglée pour le moment, elle le prit par le bras et se déplaça un peu plus loin, où ils pourraient s’asseoir, et discuter toujours à l’abri d’oreilles indiscrètes.
    JAYCEE ▬ « Je crois qu’on a plein de choses à rattraper ! »
Revenir en haut Aller en bas

rang : « Penses-tu me faire oublier la conne d'avant toi ? »
Féminin Age : 30
Date d'inscription : 19/04/2010
Messages : 518
Pseudo : Laora
Copyright : Laora
Avatar : Ed Westwick
Groupe : merteuil & valmont

Age du personnage : 23 ans
Origine : Suédois
Statut : célibataire
Occupation(s) : étudiant en magistrature


Diary
Notes personnelles:
Relationship:


MessageSujet: Re: water and bridges • T&J Mer 5 Mai - 13:53


parce que j'ai merdé...

Theodor se sentait rassuré à présent, un problème en moins. Non pas qu’il en avait des tas quoi que ! Il était souvent le mec à histoire, surtout avec des filles collantes mais bon là aucun rapport et puis Jaycee était différente, là il regrettait de l’avoir fait souffrir. Il avait eu une conscience très présente dans ces moments là. Le garçon se sentait soulagé de voir qu’elle lui pardonnait et qu’elle effaçait tout. La précision qu’elle lui donna par la suite éclairci un peu plus son esprit. JAYCEE ♣️ « Comme quand on était amis, oui. » THEODOR ♣️ « Ok je voulais avoir cette précision. » Le grand brun avait toujours ses putains de sentiments en lui mais comment pouvait-il lui dire ? Il n’était même pas sur de vouloir une histoire de couple tout court. Il aimait trop sa liberté et faire ce qu’il voulait. Etre à deux changé tout… ses petites habitudes, sa vie quoi ! Pour l’instant il n’y pensait plus vraiment, elle voulait être son amie et ca lui suffisait amplement, déjà qu’il n’y croyait pas du tout au départ. Pour une fois qu’il avait écouté sa meilleure amie ! Ca tombait bien parce qu’elle lui avait dit de se livrer, ce qu’il a fait et ca a fonctionné du tonnerre. Theodor se laisse entrainer sur un banc dans le parc, il en manquait pas vu que tous les élèves ou presque adorait ce confort dans cet endroit verdoyant. Il faisait froid mais tout le monde était habitué à présent, et puis Theodor était né en Suède donc lui plus que les autres supportait bien ce climat, qu’il neige ou qu’il vente peut importe. D’ailleurs vous ne le verrez que très rarement avec un gros manteau, il préfère les pulls et les vestes en cuir. Une fois assit près de Jaycee sur le banc, il s’affala un peu et sortit une cigarette de sa poche et l’alluma, puis tira dessus en regardant la brunette. JAYCEE ♣️ « Je crois qu’on a plein de choses à rattraper ! » THEODOR ♣️ « Oh tu sais moi il ne se passe pas grand-chose dans ma misérable vie, toujours les mêmes trucs. Etudes, dodo, études, dodo… Tu vois rien de bien passionnant. » Le brun n’allait pas lui raconter ses conquêtes, de toute façon elle devait être au courant, que ce soit par ragots ou alors encore par facebook. Theodor était un mec qui étudiait beaucoup parce qu’il le devait, son père comptait bien sur ca. D’ailleurs personne de sa famille à part son demi-frère était au courant de ses orgies régulières ! Theodor adorait caché ca, surtout pour garder une image intacte. Plus tard, quand il finira enfin son cursus universitaire, il changerait peut-être. De toute façon il n’aurait pas vraiment le choix, seulement le pourra t-il ? Ne ditons pas que quand on commence par des orgies, on finira comme ca ? Eh bien Theodor croyait en lui et il savait qu’il pourrait avoir une famille comme tout le monde. Il voulait réussir dans la magistrature et gagner pleins d’argent, de garder l’image de sa famille intacte. Après avoir bien tiré sur sa cigarette il demanda à Jaycee, THEODOR ♣️ « Et toi ? Quelqu’un dans ta vie peut-être ? Comme dit Gio’ ca devient à la mode de se mettre en couple. » Theodor afficha un large sourire sur son visage, il était content de sa connerie comme toujours. Mais des fois il n’était pas vraiment drôle et il n’y avait que lui qui se marrait.

_________________

    S V E N S S O N
    Now listen to me baby. Before i love and leave you. They call me heart breaker. I don't wanna deceive you. If you fall for me. I'm not easy to please
    Taio Cruz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gettinoveryou.frenchboard.com

avatarInvité
Invité




MessageSujet: Re: water and bridges • T&J Mer 5 Mai - 19:06

A peine assise sur le banc désigné précédemment, Jaycee remonta le col de sa veste, posa ses pieds sur le siège et enlaça ses genoux dans une position qui lui était très confortable. Elle avait beau déjà avoir survécu à trois rudes hivers à Umeå, le printemps ne lui semblait en rien plus doux que l’hiver. Si tous les étudiants venaient d’une région aussi chaude que la sienne, il y aurait sûrement beaucoup de déprimés à Västerbotten... La discussion qu’ils entamèrent ensuite donna à Jaycee l’impression qu’il ne s’agissait en fait que d’un retour de voyage, ou quelque chose comme cela, plutôt que de véritables retrouvailles. Si dire qu’ils ne savaient pas sur quel pied danser serait exagérer les choses, prétendre qu’ils étaient parfaitement dans leur élément ne serait pas vrai non plus, en tout cas pas pour Jaycee – pas encore.
    THEODOR ▬ « Oh tu sais moi il ne se passe pas grand-chose dans ma misérable vie, toujours les mêmes trucs. Etudes, dodo, études, dodo… Tu vois rien de bien passionnant. »

Theodor évitait soigneusement le sujet des filles qui entraient et sortaient de sa vie, et ce ne serait sûrement pas à Jaycee de le questionner là-dessus. Son avis sur la question était plutôt clair, et puis, honnêtement, n’en entendait-elle pas assez via des contacts communs ou facebook, tout simplement ? Acceptant silencieusement l’accord selon lequel ce sujet serait abandonné aux oubliettes pour le moment, elle se contenta de le regarder quelques secondes en silence. Il était vraiment, vraiment particulier et unique, et ça n’avait rien à voir avec ce que Jaycee pouvait bien penser de lui. Combien de personnes au monde étaient capable de dégager un air pareil, une aura de la sorte rien qu’avec une cigarette en main, et les cours pour seul sujet de discussion ? Pas étonnant que Theo soit un aimant à femmes, et dans le fond, ce n’était pas comme si on pouvait l’en blâmer.
    JAYCEE ▬ « T’as pas choisi les études les plus faciles... Et j’imagine qu’avec un père aussi exigeant, c’est d’autant plus dur. »

Qu’il était exigeant vis-à-vis de son fils, c’était la seule chose que Jaycee savait du père de Theo. Elle qui se sentait parfois limitée par ses parents, elle n’avait en fait jamais subi de véritable pression de leur part, ils se contentaient de lui proposer des choses, et elle avisait, enfant gâtée qu’elle était. Ils avaient quand même eu de la chance qu’elle ne soit pas excentrique et n’ait jamais trop fait dans l’excès ! C’est peut-être ce qui expliquait qu’elle ait une image de petite fille parfaite : elle n’avait jamais eu de véritable interdit, les bêtises ne comptaient pas comme des aventures et donc perdaient quelque part de leur intérêt. A la prochaine question de Theodor, Jaycee eut un rire. La citation était bien trouvée, la personne citée encore mieux...
    JAYCEE ▬ « Heureusement que tout le monde ne suit pas toutes les tendances alors ! »

C’était sa façon de dire non. Outre une question d’occasion, c’était surtout que Jaycee n’avait pas envie d’histoires. Après son expérience avec Theodor, tous les garçons qui avaient tenté de l’approcher avaient été envoyés sur les roses, parfois sans aucune forme de délicatesse, et ce serait sans doute encore le cas jusqu’à ce que la jeune femme se remette totalement de cette histoire. Ce n’était pas seulement sa confiance en Theo qu’elle avait perdue, mais également celle qu’elle avait en elle-même, et, plus généralement, elle se méfiait des hommes en général. Si elle retombait d’aussi haut une deuxième fois, elle ne pourrait plus jamais se relever, elle en était certaine. Elle s’était donc contenté de se concentrer sur les autres aspects de sa vie, et il y avait fort à parier que cela avait été bénéfique pour elle.
    JAYCEE ▬ « Puis, tu sais, je suis sûrement déjà promise à un garçon que je ne connais pas encore. »

Le mariage arrangé... Rien qu’à cette pensée, Jaycee leva les yeux au ciel. L’idée était absolument ridicule, et elle n’avait jamais pris cette histoire au sérieux, mais quitte à choisir, épouser un inconnu, ça devait forcément faire moins mal que de se faire piétiner le cœur par un troupeau d’éléphants impitoyables.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: water and bridges • T&J

Revenir en haut Aller en bas

water and bridges • T&J

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
gettin'over you :: Ecole Västerbotten. ♠ :: prendre l'air. ♦ :: la terrasse, les tables et les bancs-
menu1

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit