AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Il y a que les montagnes qui ne se rencontrent jamais { Pv Alec}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Féminin Age : 29
Date d'inscription : 06/05/2010
Messages : 25
Pseudo : ..
Copyright : A.C
Avatar : Scarlett Johanson

Age du personnage : 24 ans


Diary
Notes personnelles:
Relationship:


MessageSujet: Il y a que les montagnes qui ne se rencontrent jamais { Pv Alec} Ven 7 Mai - 18:20



Des retrouvailles inattendus sur une plage

Jesalyn avait débarqué dans la ville il y avait quelques jours maintenant, elle avait quitté Los Angeles pour finir construire une nouvelle vie en Suède. Pourquoi une nouvelle vie c'est assez simple et facile à comprendre la jeune femme n'as pas eu la vie que tout le monde rêves non sa vie a été un enfer depuis sa naissance grâce à ses sois disant parents, car comme on dit si bien on ne choisit pas sa famille malheureusement pour elle qui aurait voulu tomber dans une famille où elle aurait grandi comme tous les gens de son âge entoure de personne qu'il l'aime. Dès sa naissance elle avait ressentit ce mal-être vu ses parents souhaitaient que ce soit un petit garçon et non une fille qui aurait accueillis dans leurs vies, mais le destin en avait décidé autrement. Depuis ce jour ils avaient fait en sorte de pourrir la vie de leur fille qui n'a quant à elle rien demandé. Pourtant, pendant près de six mois elle avait vécu entourée de petits enfants qui croque la vie à pleine dent grâce à sa grand-mère vu que celle-ci avait obtenu la garde de la petite et l'avait emmené avec elle en Australie. Jugeant leur fille trop heureuse et trop débordante d'énergie, cette énergie qui lui avait pas mal rapporté d'ennuie ses parents avaient décidé de l'envoyer dans une école privée qui pour Jesalyn était plutôt une pension qu'autre chose. Heureusement elle avait pu partir de cet enfer après avoir passé près de six ans enfermé dans cette école privée. La première chose qu'elle fit quand elle avait mis les pieds dehors était d'appeler un taxi pour l'emmener directement à l'aéroport et repartir le plus vite dans la ville où elle se sentait chez elle et qui n'était autre que l'Australie. Sa grand-mère l'avait accueillit les bras ouverts et avait déjà fait la démarche pour que sa petite fille intégre le lycée de la ville. Dans cette ville elle avait tout de suite retrouver les vielles connaissances qu'elle avait laissés lors de son départ pour New York, parmi ses connaissances il y avait un jeune homme, mais pas n'importe quel jeune homme. Il s'appelait Alec et ce jeune homme était d'ailleurs en grande partie la cause de son départ et oui tous les deux ne s'aimer pas et ne supportait pas du tout avant qu'elle habite à New York. En le voyant elle aurait pu lui en vouloir mais bizarrement elle ne lui en voulait pas le moindre du monde, avec le temps et à force de passer du temps avec lui elle avait fini par tomber sous le charme de ce brun ténébreux qui était beau comme un dieu. C'était bien la première fois qu'elle ressentait une telle émotions pour quelqu'un, elle pouvait lui parler de tout et de rien, il ne la jugeait pas le moindre du monde, la supporte même, mais surtout il arrivait à la faire rire. Alec était un très bon ami jusqu'au moment où elle avait décidé à lui avouer enfin ses sentiments, elle qui pensait à ce moment-là se faire envoyer sur les roses elle s'était bien trompé vu que lui aussi ressentait les mêmes sentiments. .

A partit de ce moment ils ne forment plus qu'un, ils s'étaient mis ensemble pour le plus grand bonheur de leurs amis qui n'attendaient que cela. Jess était dingue de lui, Alec la rendait tout simplement heureuse, il la faisait grandir et il avait aussi changé pour elle. Le Play boy de ces dames avait arrêté de draguer pour elle, Jess ne se voyait plus vivre sans lui et lui non plus vu qu'il lui demanda sa main. Dans l'émotion elle lui avait bien entendus répondus oui, nos deux jeunes s'étaient mariés en secret et ce fus un jour mémorable. Plus personne ne pouvait gâcher ce bonheur et pourtant les parents de Jess appris que leur fille c'était marié avec un autre que son fiancé promis dès sa naissance, ils avaient débarqué chez eux alors qu'Alec n'était pas présent et l'avait emmené de force aux Etats-Unis sans lui laisser le temps de dire au revoir à son homme.

Pendant ces dernières années qui se sont écoulés il n'y avait pas eu un seul moment où elle ne pensait pas à Alec alors pourquoi elle n'avait pas cherché à le retrouver? C'est simple elle le savait et le sentait qu'elle lui avait fait du mal suite à son départ précipiter et lui écrire une lettre lui aurait fait plus de mal qu'autre chose. Elle ne souhaitait que son bonheur et malgré les obligations de sa mère celle-ci n'avait jamais voulus demandé le divorce non elle ne voulait pas et ne le souhaitait pas. Suite au décès de ses parents qui avaient eu lieu il y avait deux mois elle avait choisi de quitter la ville et de s'installer en Suède afin d'ouvrir son propre restaurant. En ce levant ce matin Jess avait tout simplement envie d'aller faire un tour sur cette plage magnifique, elle s'était prépare et avait enfilé son bikini pour ensuite s'habiller d'une robe blanche. Elle avait donc pris la direction de la plage et une fois sur place elle avait rejoints le bord de l'eau et s'était mise à marcher sur le sable. Un sourire avait apparu sur son visage en voyant ces couples se promener main dans la main ensemble. Perdue dans ses pensées son regard c'était posé sur son alliance qu'elle n'avait jamais enlevée depuis qu'Alec lui avait mis au doigt. Jess était tellement perdu dans ses pensées qu'elle n'avait pas remarqué que plus loin un homme venait dans sa direction, un homme qui n'était autre qu'Alec, un homme dont elle a tant aimé et qu'elle aimait toujours autant..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

rang :

    IT'S NOT OVER And you can't save me now, I'm in the grip of a hurricane. I'm going to blow myself away. I'm going to drink myself to death and in the crowd I see you with someone else.


Féminin Age : 26
Date d'inscription : 30/04/2010
Messages : 88
Pseudo : chocolate.muffin
Copyright : NOX.
Avatar : Dave Annable
Groupe : tristan & iseult

Age du personnage : 24 ans
Origine : Australien.
Statut : Célibataire.
Occupation(s) : Barman.



MessageSujet: Re: Il y a que les montagnes qui ne se rencontrent jamais { Pv Alec} Dim 9 Mai - 16:09



C'est la tête encore dans un autre monde que Alec Vince Alexander ce lèvre ce matin là. C'est que la veille il à travaillé jusqu'à très tard dans la nuit, étant barman cela vas de soi de toute façon. Si il faisait ce métier là c'était pour pouvoir payer son petit appartement, enfin petit … Il avait fait là une bonne occasion lorsqu'il avait signé le contrat pour le louer étant donné qu'il avait deux chambres et le reste des pièces nécessaires à avoir dans un appartement. Cet appartement, il le partageait avec sa jeune soeur Billy qui venait chez lui de temps en temps. Ils avaient pris cette habitude là, de vivre ensemble quelque jours bien qu'ils aient chacun leurs appartement, c'était agréable de ce retrouver de temps en temps. Enfin, cela dit ce matin il était seul, pour la première fois depuis le début de la semaine. A peine eu t-il posé ses pieds au sol, qu'il attrapa son paquet de Camel sur la table de chevet et qu'il s'alluma une clope. Injectant dans son sang une bonne dose nicotine, il se sentit mieux et trouva alors le courage de se lever jusqu'au salon. Ce même salon qui était en fait la salle à manger et la cuisine à la fois. Il n'eu pas a allumer la lumière puisque le soleil éclairait déjà la sombre pièce. Elle n'était pas toujours aussi sombre, c'est juste qu'il aimait bien quand il était seul tirer les rideaux et ne laisser que les quelques rayons nécessaires à éclairer la pièce passer. Il attrapa le cendrier présent sur l'accoudoir du vieux canapé en cuir et le déposa sur le bar avant d'attraper son téléphone. Celui-ci indiqué un appel manqué, et un message sur sa messagerie vocale. Il cala alors le mobile entre son épaule et sa joue de façon à avoir une main de libre pour ce préparer un expresso. C'est avec plaisir qu'il entendit la voix mélodieuse de sa soeur dans le combiné qui lui rappelait qu'ils avaient rendez-vous à la plage, et que ce rendez-vous serez dans une demi-heure. A regarder l'heure il n'avait qu'une heure de retard … Bah tant pis, elle devait bien bronzé tranquillement, vus qu'elle savait qu'il n'était jamais à l'heure.

Après avoir pris une bonne douche, il attrapa son jean de la veille balancé lamentablement au sol. Déchiré au niveau du genoux, le jean en question sa faisait bien cinq ans qu'il le portait, et n'avait même plus honte de tout les trous qu'il avait bien pus faire après de multiples chutes en moto et autres. Il fouilla rapidement dans ses poches, et en sortit trois numéros de téléphone écris sur des serviettes en papier qu'il mit en boule avant de les jeter dans la poubelle. Il attrapa dans la commode un t-shirt blanc et se chaussa de simple baskets en toile. Il ne prit pas de maillot, n'ayant pas du tout envie de ce mouiller pour un sous. Après tout, il avait juste besoin d'un moment tranquille avec sa soeur, et le fait que ce soit à la plage n'était seulement la volonté de cette dernière. D'ailleurs, il retourna dans la salle de bain pour attraper la robe qu'elle avait laissé la dernière fois chez lui et qu'il lui avait lavé et repassé. Et oui, Alec était ce genre de mec, autonome ! Il la plia avant de la mettre dans son Eastpack tout miteux. Il attrapa les clefs de sa moto, son portable qu'il rangea dans la poche avant du sac en question, et chopa son casque avant de fermer à clefs l'appartement. Sa moto … Qu'est ce qu'il pouvait l'aimer celle là ! Elle avait été son premier achat trois a quatre semaine auparavant lorsqu'ils étaient arrivés en Suède. Elle était sa petite fierté mais aussi son moyen de locomotion. Lorsqu'il la retrouva en bas de la rue cela lui tira un petit sourire. Il enfila son casque avant de la monter et de mettre le moteur en route. Oui il aimait ce son, et encore plus de bon matin comme ça après avoir passé une dur nuit.

Le trafique n'était pas dense, du moins pas plus que d'habitude ce qui était bien étonnant pour un samedi. Il était alors arrivé rapidement à la plage, et avait garé tranquillement sa moto avant de rejoindre sa jeune soeur. Elle était là, à lui faire de grands signes, comme si il lui était possible de ne pas l'avoir déjà vue ! Enfin, il enleva ses chaussures et laissa ses pieds entrer en contact avec le sable chaud avant d'avancé vers elle. « T'est en retard … »« Pour pas changer. » Il balança ses affaires au sol avant d'embrasser le front de sa soeur. Elle était tout pour lui, le centre de son monde. Il regrettait encore le jour ou il l'avait laisser tomber, le jour ou il avait coupé tout les ponts avec elle et que tout avait dérapé. Si aujourd'hui il était en Suède, c'était bien pour elle, pour ne pas la laisser seule et surtout pour la protéger de tout. Et oui, il avait toujours été le grand frère hyper protecteur et cela ne changerais surement jamais. Elle lui proposa de marcher tranquillement ensembles au bord de l'eau, ce qu'il accepta volontiers après avoir glissé ses clefs dans sa poche. Ils étaient là tranquillement tout les deux, à parler de leurs nouvelles vies, mais c'était surtout elle qui parlait puisqu'il voulait tout savoir de sa nouvelle vie à elle, dans sa nouvelle université. La plage n'était pas remplie encore, peut être que les gens mangeant encore, ou ce prélasser dans leurs lits, et cela était mieux puisqu'il était toujours plus agréable de ce promener sur une plage quasi déserte que le contraire. Il profitât du soleil pour mettre ses lunettes, et c'est la que Billy ce rendit compte qu'elle avait laisser les siennes près de sa serviette. Il promit de l'attendre tandis qu'elle retournait les chercher. Profitant de la vue un instant, il finit par regarder tout autour de lui lorsque son regard se posa sur une jeune femme. Et pas n'importe quel jeune femme … Non, celle là il avait sa silhouette imprégnée en lui, c'est le genre de forme qu'il reconnaîtrait parmi une foule entière. C'est alors qu'il sent son coeur s'affoler. Depuis trois à quatre ans, ce même coeur qui ne bat plus pour quiconque vient de se réveiller d'un coma qu'il pensait définitif. Le voilà là debout face à elle, ne sachant pas si il s'agit d'un rêve , d'un cauchemar ou encore de la réalité.« Si j'avais su que les fantômes étaient de sortit je serais rester chez moi. » Il n'enlève pas ses lunettes, préférant laisser cacher ses yeux qui son prêt à craquer. Toujours garder l'allure qui fait croire aux autres qu'on est sur de soi, que rien ne peu nous plier en deux. « Qu'est ce que tu fou là Jesalyn ? » Parce qu'il s'agit bien de sa femme, là en face de lui ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Féminin Age : 29
Date d'inscription : 06/05/2010
Messages : 25
Pseudo : ..
Copyright : A.C
Avatar : Scarlett Johanson

Age du personnage : 24 ans


Diary
Notes personnelles:
Relationship:


MessageSujet: Re: Il y a que les montagnes qui ne se rencontrent jamais { Pv Alec} Dim 9 Mai - 17:14

    Ce matin en se réveillant elle ne pensait pas retomber sur son mari qui n'était autre qu'Alec, elle l'avait quitté sans un mot ou même un au-revoir. Jesalyn l'avait quitté à cause de ses parents qui avaient appris leur mariage secret et qui n'avaient pas hésité une fois de plus débarqué dans la vie de celle-ci afin de lui pourrir une nouvelle fois son bonheur. En connaissant par coeur ses parents elle savait qu'ils n'hésiteraient pas à s'en prendre à Alec si elle refusait de les accompagner à Los Angeles. Alors, elle les a suivis en brisant par la même occasion la vie de son mari et la sienne vue qu'elle ne s'était jamais imaginée vivre sans lui. Pendant près de trois ans elle n'avait fait que pensé à lui, elle se demandait même par moment si le jeune homme avait refait sa vie ou s'il l'avait oublié. Tout ce qu'elle souhaitait c'était son bonheur et pour cela elle ne lui avait jamais donné de nouvelles et n'avait pas cherché à le retrouver. Etant toujours mariée avec lui elle n'avait jamais eu le courage et l'envie de divorcé. Si elle était partie ce n'était pas pour revenir un an après dans la vie de celui-ci. Alors, elle avait recommencé sa vie à Los Angeles, elle avait enchaîné les petits boulots les uns après les autres toujours en ayant ses parents derrières son dos qui ne lui laissait plus aucun moment de répits. Ses parents étaient trop contents de la voir souffrir alors que d'autres parents auraient préféré que leur fille soit heureuse. Très vite elle avait fini par se découvrir une passion pour la cuisine et elle savait que plus tard elle réussira à en faire son métier. Un drame était survenu il y avait quelque temps, un drame la toucha personnellement vu que la jeune demoiselle perdit ses parents dans un accident de la route, elle aurait pu être anéantit par ce drame, mais au contraire elle n'était pas autant touchée que cela.A la suite de ce drame la jeune femme a reçu en héritage toute la fortune de ses parents ainsi que l'entreprise familiale, une entreprise qu'elle ne connait absolument pas vu qu'elle n'a jamais mis les pieds là-bas alors Jesalyn avait pris la décision de laisser la gérance de cette entreprise à son oncle. Après tout il était plus doué qu'elle dans ce domaine et elle ne se voyait pas gérer cette entreprise elle-même. Non elle avait une autre idée en tête alors après que les formalités soient réglées, elle décida de quitter la ville afin de commencer une vie en Suède et d'ouvrir son propre restaurant. Jesalyn s'était très vite habitué à cette nouvelle ville, elle se sent chez elle-même si elle venait tout juste de débarquer. Par contre, ce qu'elle ne s'imaginait pas c'est qu'elle venait de débarquer dans la ville d'Alec et qu'as moment où à l'autre elle finirait par le recroiser.

    Jesalyn avait fini par rejoindre la plage, elle avait toujours adoré des endroits comme la plage. Bien qu'elle soit assez sociable Jess avait besoin de se retrouver seul et le seul endroit assez calme qu'il y avait dans cette ville était selon elle la plage. Alors qu'elle se trouvait dans ses pensées une voix lui en fis sortir, une voix, mais pas n'importe quelle voix puis ce qu'il s'agit d'Alec. Un frison parcouru littéralement son corps à ce moment précis et je ne vous parle pas de son coeur qui s'était mis à battre à une allure folle. Il avait fini par lui demander ce qu'elle faisait ici et l'entendre prononcer son prénom était assez bizarre venant de sa bouche. Elle ne savait pas du tout quoi lui répondre à cet instant alors en détournant son regard.

    Comme toi je profite de la plage ce n'est pas interdit si? Je viens d'arriver dans la ville et j'avais envie de venir ici..

    Elle n'avait jamais imaginé le retrouver et encore moins ici alors qu'est-ce qu'elle aurait pu lui répondre, c'était la seule réponse qui lui était venue à l'esprit. En finissant par reposer le regard sur Alec... et tout en le regardant elle avait fait en sorte de croiser les bras...

    Si tu permets je vais continuer de me promener alors je te souhaite une bonne journée Alec.

    Elle ne se sentait pas lui expliquer la raison de son départ, mais elle savait aussi une chose c'est que cet homme était têtu et qu'il obtenait toujours ce qu'il voulait Le faite de le revoir réveilla en elle tout ce qu'il avait vécu et en plus il était toujours aussi beau comme un dieu. Elle avait donc décidé de partir loin de lui pour ne pas craquer devant lui de toute façon comment lui dire la vérité sans qu'elle craque c'était impossible même si elle savait que tôt ou tard elle devrait lui dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

rang :

    IT'S NOT OVER And you can't save me now, I'm in the grip of a hurricane. I'm going to blow myself away. I'm going to drink myself to death and in the crowd I see you with someone else.


Féminin Age : 26
Date d'inscription : 30/04/2010
Messages : 88
Pseudo : chocolate.muffin
Copyright : NOX.
Avatar : Dave Annable
Groupe : tristan & iseult

Age du personnage : 24 ans
Origine : Australien.
Statut : Célibataire.
Occupation(s) : Barman.



MessageSujet: Re: Il y a que les montagnes qui ne se rencontrent jamais { Pv Alec} Dim 9 Mai - 22:26


Il y'a des jours comme ça ou on ferait mieux de ne pas se lever. Vous est-il déjà arrivé d'avoir un moment dans la journée ou vous arrêtez tout et que vous pensez au fait que toutes les crasses de la journée auraient pus ne pas vous arrivez si vous étiez rester dans votre lit ? Alec avait toujours eu une vie parfaite, bien que sa famille ne croule pas sur l'or il avait tout ce dont il avait besoin. Vous savez, quand vous êtes enfant tout ce dont vous rêvez c'est d'une femme à aimer, et lui il l'avait trouvé. Oui, elle était l'ange qu'il avait toujours attendu, celle qui le rendait meilleur, celle qui faisait de lui un homme heureux. Le même homme heureux que sur la photo de leur mariage, celui qui ne ce souciait de rien d'autre que leur couple à ce moment là. Mais elle avait tout gâcher, elle était partie et l'avait anéantie. Il est plus facile de ce laisser mourir que d'essayé de survivre lorsqu'on vous brise le coeur. C'est ainsi qu'il avait choisit la facilité, l'alcool, la drogue, le sexe , le danger … Tout ça avait été son mode de vie pendant trois ans, il était méconnaissable aux yeux de ses proches, il n'était même plus sociable, il avait gâché sa vie …
Alors la retrouvé là, en Suède alors qu'il était précisément partit d'Australie pour l'oublier, pour essayé de ce reconstruire, c'était presque impossible. Peut être une belle petite ironie de la vie qu'il n'appréciait guère. Alors oui, ils étaient là sur la plage tout les deux en ce samedi ensoleillé. Elle était plus que réelle en face de lui, elle était en cher et en os, toujours aussi belle, toujours aussi attirante, elle était la même que celle qui l'avait laissé au détail près que ses cheveux avaient poussés et qu'elle ne se maquillait pas de la même façon. Elle était la même, elle avait le même parfum, elle avait ce même visage parfait qu'il avait pris l'habitude de laisser dans un coin de sa tête.

F L A S H B A C K .
Sac de couchage ? Prêt. Chargeur de portable ? Prêt. La valise ? Prête. Il ne manquait plus rien à la liste qu'il avait fait pour être sur de rien oublier. C'est pas tout les jours qu'on peu partir en vacance avec ses meilleurs potes à Miami alors bon. Il lui restait plus qu'a dire aurevoir a la famille, et surtout à Billy qui allait énormément lui manquer. Cette pensé était bien triste d'ailleurs en pensant au fait qu'elle serait la seule à qui il ramènerait un cadeau, peut être qu'il en ramènerait un à son père aussi mais c'était tout. Vus qu'il ne s'entendait pas avec les autres … Enfin, la pluie commençait à tomber dehors, il se dirigea alors vers la porte fenêtre afin de la fermer pour ne pas avoir de pluie sur son sol quand il vit une forme humaine dans le jardin. Bien sur il reconnaissait qui c'était, mais il ne comprenait pas pourquoi elle était là , et en plus de ça sous la pluie ! Alors sans ce poser de questions il courut dans sa direction sous la pluie.

Non , il ne pouvait pas repenser à ça alors qu'ils étaient face à face après trois ans de séparation. Il n'avait jamais eu le courage de demander le divorce, de lancer toute la procédure, sa faisait trop mal et il ne pouvait pas le supporter. Il ne portait plus son alliance cependant, et il se gardait bien de cocher la case marié dans les formulaires. En réalité en suède, personne ne savait qu'il était marié à part sa soeur évidement et ses meilleures amies Jazz et Mercedes. L'alliance en question il avait plusieurs fois tenter de la jeter, pour jeter cette histoire d'amour par la même occasion mais n'avait jamais réussit à finir l'acte, alors il l'avait confié à Billy. Pourquoi il ne le savait pas vraiment ? Ce n'était pas pour qu'elle soit bien rangé quelque part, mais pour autre chose qu'il ne savait pas définir. Ils ne c'étaient pas revus depuis trois ans, et il fallait qu'ils se rencontrent en Suède … « La plage ne m'appartient pas , tu fait ce que tu veux. » Leurs mots étaient dur, et à l'entendre parler elle, entendre le son de sa voix qui lui déchirait le coeur à chaque mots prononcer était dur. A croire qu'elle pourrait presque lui en vouloir à lui alors qu'il n'avait rien fait pour la faire souffrir elle dans l'histoire ! Alors lorsqu'il la vit se lever, prête à partir il ne pouvait pas le tolérer. Elle allait partir comme ça comme si rien n'était ? Non elle n'avait pas le droit, il avait bien trop perdu au change pour qu'il la laisse partir maintenant. Alors il l'attrapa par le bras. Le contact de sa peau contre celui de la jeune femme lui refila des frissons dans tout le coeur et une explosion de plus dans son coeur déjà en mille morceaux. « Tu n'a pas le droit de partir encore une fois, sans m'expliquer. » Bien qu'il ne le voulait pas vraiment, il lui serrait un peu trop fort le bras. C'était pas qu'il était agressif mais il souffrait en ce moment même, et n'était même pas maître de ses actions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Féminin Age : 29
Date d'inscription : 06/05/2010
Messages : 25
Pseudo : ..
Copyright : A.C
Avatar : Scarlett Johanson

Age du personnage : 24 ans


Diary
Notes personnelles:
Relationship:


MessageSujet: Re: Il y a que les montagnes qui ne se rencontrent jamais { Pv Alec} Dim 9 Mai - 23:58

    Quand vous rencontrez l'homme de votre vie vous ne pouvez pas l'oublier comme cela du jour au lendemain où vous ne pouvez pas l'oublier tout cours et pourtant près de 3 ans elle avait quitté l'homme de sa vie ainsi qu'elle avait brisé tout ce qu'elle avait construit avec lui. Bien qu'obligé elle n'avait pas eu d'autre chose, car d'elle-même elle ne l'aurait jamais quitté ça non elle était bien et heureuse dans les bras d'un homme et cet homme n'était autre qu'un certain Alec Vince Alexander. Bien qu'au début de leur relation les deux jeunes ne se supportaient pas ils avaient fini par s'apprécier quand elle avait rejoints son lycée en Australie et oui cet homme avait été en quelque sorte responsable de son départ à New York qui l'avait conduit dans une école privée pendant près de 6 ans alors bien sûr elle aurait pu lui faire payé l'enfer qu'elle avait vécu, mais au contraire bizarrement elle était contente de le retrouver et de voir qu'il n'était plus l'enfant terrible qu'elle avait connue. Très vite une complicité c'était créé entre eux, elle n'avait jamais vécu une telle amitié avec quelqu'un et encore moins avec un jeune homme. Très sociable elle avait même fini par vite s'intégrer dans la petite bande d'amis d'Alec, bien que ses potes était très charmant les sentiments qu'elle avait pour Alec avait fait place à des sentiments qui étaient autre que de l'amitié, mais elle s'était mis en tête qu'il ne la voyait comme une amie. Quand elle avait appris qu'il allait partir à Miami elle avait pris son courage à deux mains afin de lui avouer ses sentiments et quelque temps après l'officialisation de leur relation ils s'étaient mariés en secret personne n'était au courant de leur union ou très peu.Comme on dit si bien pour vivre heureux vivons caché et ils vivaient vraiment un conte de fées jusqu'au moment ou avait quitté L'Australie laissant derrière elle un homme qu'elle brisera par la même occasion bien qu'elle ne le souhaite pas le moindre du monde. Jess avait tant bien que mal refait sa vie à Los Angeles, bien que sépare elle n'avait jamais eu l'envie de divorcé sans doute qu'elle ne souhaite pas vraiment mettre une fin sur cette belle histoire qu'elle avait détruit en partant. Par contre, sa mère n'était pas de son avis vu que plus d'une fois elle avait tenté de la forcer de signé ses fichus papier comme elle le disait si bien pour qu'elle puisse enfin marier sa fille avec l'homme qu'elle avait choisie depuis la naissance de Jess. Cet homme que Jess ne connaissait pas le moindre du monde et qu'elle n'avait pas envie de connaitre vu qu'elle ne l'aime pas et que pour elle on se marie qu'une fois dans sa vie et qu'elle était déjà mariée.

    Bien qu'elle portait toujours son alliance personne ne savait qu'elle était mariée à part bien sûr ses parents et quand on lui demandait pourquoi elle portait une alliance elle répondait tout simplement que la bague appartenait à sa grand-mère et qu'elle lui avait donné quand elle avait quitté l'Australie. Quelque temps plus tard elle avait quitté Los Angeles pour la Suède en partant dans cette nouvelle ville le compte en banque bien remplit grâce au décès de ses parents...Qui aurait pu penser qu'en venant sur la plage ce samedi elle allait se retrouver face à face avec Alec personne et pourtant c'était le cas. Malgré qu'il portait des lunettes elle pouvait très bien voir son visage, il n'avait pas changé toujours autant charmant, une coupe de cheveux qui lui allaient à merveille, une carrure d'athlète qu'elle aurait pu reconnaitre juste au toucher. La seule chose qui avait changé c'était sans doute la barbe de deux jours qui le rendait encore plus beau qu'il ne l'était. Jess lui avait répondu sur un ton sec puis elle avait fini par se lever en lui faisant tout simplement comprendre qu'elle préférait l'éviter pour l'instant. Bien sûr qu'elle aurait voulus lui dire autre chose comme tu m'as manqué, je suis désolé ou encore je t'aime toujours autant, mais elle préférait partir. Alec ne l'entendait pas de cette oreille vu qu'il avait fini par se lever et l'avait rattrapé par le bras, mais il ne semblait pas contrôler sa force vu qu'as ce moment précis il sera son bras plus qu'il l'aurait dû. Jess avait fini par poser sa main gauche sur celle d'Alec.

    Non mais tu n'es pas bien tu ne sens pas ta force, tu me fais mal lâche moi!!

    C'était bien la première fois qu'il avait un geste envers elle autre que tendre , après tout dans un sens c'était assez normal vu qu'il ne voulait qu'une chose des réponses suite à son départ et cela prouvé par la même occasion qu'il souffrait encore alors en gardant sa main sur la sienne elle finit par lui dire en sentant sa gorge se serré toute seule:

    Tu veux que je t'explique quoi? De toute façon tout cela ne servira à rien, tu ne me croiras pas alors à quoi ça sert.. A part nous faire encore plus de mal que ca ne l'ai déjà..

    Elle ne se voyait pas du tout lui dire écoute chéri si je suis partis c'est pour ton bien, mes parents m'ont trouvé un petit fiancé dès ma naissance et il ne me laisse pas le choix soit je te quitte et il te laisse tranquille sois ils faisaient de ta vie un enfer alors j'ai préféré partir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

rang :

    IT'S NOT OVER And you can't save me now, I'm in the grip of a hurricane. I'm going to blow myself away. I'm going to drink myself to death and in the crowd I see you with someone else.


Féminin Age : 26
Date d'inscription : 30/04/2010
Messages : 88
Pseudo : chocolate.muffin
Copyright : NOX.
Avatar : Dave Annable
Groupe : tristan & iseult

Age du personnage : 24 ans
Origine : Australien.
Statut : Célibataire.
Occupation(s) : Barman.



MessageSujet: Re: Il y a que les montagnes qui ne se rencontrent jamais { Pv Alec} Lun 10 Mai - 22:38


Alec était dans sa jeunesse, le jeune homme que tout le monde rêve d'avoir et avait devant lui un avenir tout tracé que tout le monde voulait aussi. Mais il avait eu la faiblesse de croire en l'amour. Car même si tout le monde disait de l'amour qu'il était plus important que tout dans le monde, il ne l'était pas. Il avait été naïf, avait cru toute ses sottises et avait donné son cœur à une femme. Pas n'importe quel femme en plus de ça. Non c'était celle que tout le monde enviait, que tout le monde voulait, et que tout le monde appréciait. Quand elle avait débarqué au lycée dès le premier jour tout le monde parlait d'elle, alors qu'en général les nouveaux arrivants ne font pas cet effet là. Pour tout vous dire, il lui était difficile d'entendre tout ses potes parlait d'elle comme ils parlaient de toute les filles. Comme un morceau de viande ... Et ses dans ses moments là qu'ils se rendait compte de la stupidité des gens. La stupidité des lycéens ... Être en couple, il n'en avait pas l'habitude. Étant plus le genre de mec qui à une copine tout les jours, ou qui ce retrouver toujours dans les amitiés améliorés il n'avait jamais eu la réelle occasion de tester la vie de couple. En plus de ça, il n'avait jamais été aussi proche d'une fille, il n'avait jamais autant ouvert son cœur , aucune n'était devenu aussi importante. Se tenir la main dans les couloirs, passés des après midi ou elle se blottissait contre lui, admirer son si beau visage pendant des heures .. Il y'avait pris gout, et ne pensait pas que sa pouvait être aussi bien. Certes, il était conscient qu'elle y'était beaucoup pour quelque chose mais il aimait sa de plus en plus. La décision de la demander en mariage était venu presque automatiquement, elle lui avait raconté combien sa famille était conne et il ne comprenait pas comment elle avait fait jusqu'à présent pour survivre avec eux. Il ne voulait plus de ça pour elle, et l'avait demandé en mariage. Au début ils étaient tout simplement fiancés, et puis un soir de décembre il l'avait emmené dans une église, et tout les deux seuls avec le prêtre ils c'étaient mariés.
Rien ne pouvait être plus beau que de la voir dans cette robe blanche si simple, son sourire et ses yeux si brillants resteraient gravés en lui pour l'éternité. Du moins c'est ce qu'il croyait. Aujourd'hui ils en étaient au regards noirs, au déchirement de coeur, et au sensations fortes. Parce qu'il fallait bien l'avouer, elle était devenu comme morte à ses yeux. Tellement morte, qu'il c'était presque pris au jeu. Oui, il ne pensait pas la revoir un jour, c'était à ses yeux impossible comme il est impossible aux morts de revenir parmi les vivants. Et quand il l'avait vu, là en face de lui il n'avait plus été de ce monde. Oui, il aurait pus la prendre dans ses bras, et la serrer autant qu'il le pouvait puisqu'après tout si elle n'était qu'un rêve, ce n'était pas grave. Mais là, ce n'était pas un rêve. C'était la réalité de la vie qui lui faisait un grand spectacle et il avait du mal à le croire, il avait du mal à savoir comment réagir avec ce nouveau bouleversement dans sa vie. La retenir quand elle état partit ? Sa avait été un réflexe, un geste qu'il n'avait pas pus faire trois ans auparavant. Alors, quand elle le regarda dans les yeux, ou du moins qu'elle chercha ses yeux à travers les verres claires de ses lunettes de soleil il pus voir qu'elle était quelque peu effrayé du fait qu'il la tienne aussi fort, et c'est quand elle exprima qu'elle avait mal qu'il se rendit en effet compte qu'il y'était allé trop fort. Jamais il n'avait était violent, même pas un peu avec elle ... « Je ... Euh ... Désolé ... » Il perdit l'espace de quelque secondes seulement sa contenance. Il la lâcha rapidement, et plaça ses mains dans ses poches. Ne la quittant pas des yeux cependant. Elle était toujours là face à lui, ses cheveux dorés tombant sur son dos et sur sa nuque si magnifique, ses yeux bleu brillant. Il n'aurait pas su dire si il brillait des larmes qui se retenaient de tomber, ou si il s'agissait juste du soleil. Peut être même, qu'elle avait elle réussit à passer à autre chose. C'était une possibilité plus qu'évidente, après tout elle n'avait même pas chercher à le joindre en trois ans. « J'ai pas l'impression que tu te rendes compte Jesalyn. Tu ne peu pas entrer et sortir comme ça de ma vie sans me donner d'explications. » Il enleva ses lunettes de soleil, les plaçant au col de son t-shirt. Il ne savait pas ou était Billy, et n'espérait pas qu'elle arrive. Après tout elles avaient étaient proches toutes les deux, les deux femmes de sa vie ... « Tu me dois au moins ça, une explication. Celle que je n'ai jamais eu . » Pris au dépourvu peut être, elle passa une main dans ses cheveux et c'est là qu'il la vit. Brillant à son index gauche, l'anneau d'argent qu'il lui avait donner. Ce même anneau qui avait était à son arrière grand mère avant qu'il le lui glisse au doigt. Le voir ainsi toujours demeurant à la même place apporta une déchirure de plus a son cœur, sachant qu'il était déjà plus qu'en miettes. « Tu la porte toujours. » Ce n'était pas tellement pour elle qu'il disait sa, mais plus pour lui comme pour rendre réel le fait qu'elle portait réellement toujours la preuve de leurs amour perdu, la preuve qu'elle avait été dans un passé lointain à lui, rien qu'a lui ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Féminin Age : 29
Date d'inscription : 06/05/2010
Messages : 25
Pseudo : ..
Copyright : A.C
Avatar : Scarlett Johanson

Age du personnage : 24 ans


Diary
Notes personnelles:
Relationship:


MessageSujet: Re: Il y a que les montagnes qui ne se rencontrent jamais { Pv Alec} Mar 11 Mai - 0:15

    L'amour nous donne des ailes quand on le vie au grand jour et elle l'avait vécu une seule fois jusqu'à présent. Jesalyn avait vécu le grand amour, l'amour vrai, elle avait appris à aimer et être aimé en retour malgré qu'elle n'a jamais été en quelque sorte aimer par ses parents. Une personne comptait plus que tout à ce moment-là et cette personne n'était autre qu'Alec. En arrivant dans son lycée elle avait entendus pas mal de choses sur elle toute aussi folle que les autres et aussi qu'elle était une fille qu'on pouvait coucher dès le premier soir dans son lit et pourtant c'était tout le contraire elle préférait connaitre et se faire connaitre par la personne qui se trouvait en face d'elle avant d'oser aller plus loin avec celui-ci. Parmi une petite bande il y avait cet homme qui ne la jugeait pas du tout et avec qui elle avait une complicité assez rare, très vite elle lui avait confié en grande partie sa vie de dingue qu'elle vivait et il n'avait pas pris peur, il était resté près d'elle. Cet homme elle l'avait tant détesté auparavant et cet homme face à elle n'était autre qu'Alec. Qui est Alec c'est assez simple Alec est un des mecs les plus populaires de son lycée d'ailleurs c'était sans doute le plus populaire vu que tout le monde voulait entrer dans sa petite bande mais c'était aussi le genre de garçon qui ne passe pas inaperçu, c'était un véritable beau gosse et toutes les jeunes femmes se retournaient sur lui ou faisaient en sorte d'attirer son attention. Plus d'une fois elle avait bien ri en voyant comment se comportaient ces jeunes femmes vu qu'elle avait la possibilité de passer du temps auprès de lui et plus d'une fois elle s'était fait un malin plaisir à s'en venter auprès de certaines. Très vite Jess s'était pris à son propre piège vu qu'elle avait fini par tomber sous son charme malheur à partir de ce moment trop de choses s'était déroulé dans sa tête jusqu'au moment où ils s'étaient avoués leurs sentiments respectifs. Un couple s'était formé, un couple qui avait fait des envieux et des jaloux, mais surtout des heureux, car pour tout vous dire leurs amis savaient qu'ils finiront ensemble tôt ou tard. Jess avait vécu des moments heureux, elle était bien dans ses bras et adorer les gestes tendres qu'il avait envers elle. Alec avait changé lui qui avait eu l'habitude de passer d'une fille à l'autre il se voyait construire une relation qu'avec une jeune femme pour le plus grand bonheur de Jesalyn. Le plus beau jour de sa vie était sans doute sa demande en mariage, il l'avait fait en la surprenant, elle ne s'était pas attendus à ceci, mais elle avait bien sûr accepté après tout comment refusé d'épouser l'homme qu'on aime. Leur mariage c'était déroulé dans une petite église de la ville et avait une petite particularité vu qu'ils s'étaient mariées en secret. Seul les amis du couple ainsi que la famille que celui-ci était au courant, Jess ne voulait en aucun cas mettre sa propre famille au courant puis ce que pour elle ses parents avaient quitté de sa vie jusqu'à ce qu' il y avait quatre ans et ce jour restera à jamais gravé dans sa mémoire vu qu'en moins de 10 minutes elle avait perdu la personne qu'elle aimait le plus au monde.

    Quels fus sa surprise en retombant par hasard sur l'homme qu'elle avait quitté des années auparavant, elle qui avait pris le soin de ne plus lui donner signe de vie afin de le laisser vivre à nouveau sa vie. Jess se trouvait a présent face à Alec et comme elle l'avait redouté depuis quatre ans. Il lui demanda de lui rendre des comptes, bien qu'elle avait essayé de se dérober pour partir de lui Alec l'avait retenu par le bras. Ce geste avait surpris Jesalyn, car ce geste était loin d'être tendre, elle ne s'était pas gênée pour lui faire remarqué et il avait fini par s'excuser avant de la lâcher. Tout en le regardant elle n'avait pas répondus, mais il avait ensuite enchaîné sur le faite qu'elle ne devait pas se rendre compte qu'elle ne pouvait pas rentrer dans sa vie comme elle le faisait et en sortir sans explication.

    Tu crois que je ne m'en rends pas compte à ton avis pourquoi je n'ai pas cherché à te retrouver et pourtant dieu sait que j'en avais envie. Je n'avais pas le droit Alec, pas le droit de débarquer à nouveau dans ta vie, pas le droit de foutre à nouveau ta vie en l'air, pas le droit de te faire à nouveau souffrir alors si j'avais su que tu te trouvais dans cette ville je ne serais jamais venu ici...

    Plus elle parlait plus elle sentait que son coeur allé explosé, elle détournait son regard du jeune homme quand celui-ci quitta ses lunettes de soleil. Elle n'avait qu'une seule envie c'est d'arrêter de parler pour ne pas craquer, ne pas craquer devant lui. Alec lui demanda une nouvelle l'explication de son départ.

    Tu veux savoir la raison de mon départ alors je vais te la dire... Si je suis partie ce n'est pas de mon plein gré sinon je ne serais jamais partie...C'est mes parents qui sont responsables de mon départ... ils ont appris pour notre mariage et m'ont pas laissé le choix soit je te quittais, sois ils faisaient de ta vie un enfer alors tu voulais que je fasse quoi Alec... Je ne pouvais pas laisser mes parents faire du mal à mon mari et tu peux me croire ils auraient été capable de tout pour te briser

    En lui disant ceci elle avait les larmes qui lui avaient montée aux yeux, elle s'était même surprise à passer une main dans ses cheveux et à ce moment-là Alec avait remarqué qu'elle portait toujours son alliance, cette alliance qu'il appartenait à sa grand-mère, cette alliance qu'elle n'avait jamais eu le cran et l'envie d'enlever. Jess avait fini par baisser la tête au niveau de sa main mais, elle n'aurait pas du vu que les larmes qu'elle avait tentées de retenir coulaient toutes seule.

    Oui je ne l'ai jamais enlevée depuis le jour où tu me la passer au doigt.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

rang :

    IT'S NOT OVER And you can't save me now, I'm in the grip of a hurricane. I'm going to blow myself away. I'm going to drink myself to death and in the crowd I see you with someone else.


Féminin Age : 26
Date d'inscription : 30/04/2010
Messages : 88
Pseudo : chocolate.muffin
Copyright : NOX.
Avatar : Dave Annable
Groupe : tristan & iseult

Age du personnage : 24 ans
Origine : Australien.
Statut : Célibataire.
Occupation(s) : Barman.



MessageSujet: Re: Il y a que les montagnes qui ne se rencontrent jamais { Pv Alec} Ven 14 Mai - 20:56


Si vous êtes une personne normale, une des rares choses sur lesquelles vous pouvez compter dans la vie...
C'est la mort.


Au début sa fait extrêmement mal, c'est vrai quoi tu sens tout tes membres qui te lâchent les uns après les autres. Tu te sens dériver, t'as l'impression de ne plus exister. Quand tu trouve l'amour et que tu le perds soudainement, tu ne trouve pas d'autres moyens de survi' que de te plonger dans la dépravation total. La merde intersidérale qui s'installe autour de toi tu ne t'en rends même pas compte, il pourrait d'ailleurs y'avoir la troisième guerre mondiale que tu ne le saurait même pas. En fait, c'est pire encore qu'une dépression une peine de cœur. Mais on y arrive, on ce relève et même si cela prends trois ans tu finis par essayé de retrouver une vie normal. Tu deviens barman, tu fait des petits boulots en plus de gauche à droite, mais tu survis. Les filles ? Tu leurs fait plus confiance, a part si elles font partit de ta famille, ou si tu les connais depuis l'enfance, et même sa c'est pas certain. Celles qui se retrouvent dans ton lit, tu ne les revoient jamais, celles avec qui tu à fumé pareil. En fait les je t'aime pour la vie que tu entends dans la bouche des autres tu les trouve tellement pathétique, tout ses gens heureux que tu croise en ville et qui se tiennent la main avec amour, ils te donnent envie de mourir et quand on te demande de t'engager, ou qu'on le sous entends tout simplement et bien tu pars en courant.
La vie que tu avais connu jusqu'alors n'existe plus, et même si tout le monde persiste à dire le contraire tu sais que jamais tu ne la retrouvera. C'est comme les cacahuètes sa, une fois que tu y à gouté tu ne peu plus t'en passer. Et être célibataire semble être limite jouissif à tes yeux et tu ne te rends pas compte que le plus pathétique dans l'histoire c'est toi.
Nous naissons, nous vivons, nous mourons. Voilà ce que c'est la vie, c'est sa la solution de l'équation et tu sais qu'il n'y en à pas d'autre puisque de toute façon à la fin y'a la mort. Les tentatives de suicide ? Tu à essayé une fois, mais sa n'a pas marcher. Et quand les yeux de la personne qui compte le plus à tes yeux ce son posés sur toi le lendemain à l'hôpital et qu'elle t'a fait un sermon du tonnerre alors qu'elle à deux ans de moins que toi, tu ne peu que lui promettre que jamais plus tu ne refera sa.
La vie est la plus fragile, instable, imprévisible des choses. Toujours face à Jesalyn, il n'était plus le même, revenait en lui la personne non fréquentable qu'il avait été après son départ. C'était pas simple de le repousser, mais il le fallait sinon tout aller partir en mauvaises choses. « Tu ne pouvais pas me rendre plus mal que ce que j'étais. Me contacter ? M'expliquer la raison de ton départ ? Entendre ta voix à nouveau ... J'ai cru que tu étais morte ! Je me suis imaginé les pires scénarios du monde jusqu'a ce que je comprenne que tu étais tout simplement partie ! » Et le voilà que malgré sa colère il se prend en train d'enregistrer en lui tout les détails qui on changé en elle. Comme le fait par exemple qu'elle avait un peu maigrit, elle était plus femme aussi ... Jesalyn Alexander ... Cette femme qui portait son nom à lui, et qui n'avait pas eu le courage de demander le divorce tout comme lui. Et là voilà qu'elle parle de ses parents à elle, la voilà qui les utilisent comme simple excuse pour expliquer son départ. Et la rage ne faisait que monter en lui comme le volcan qui entre en irruption ... « Et quoi ? Tu préfère utiliser tes parents comme excuse plutôt que simplement m'avouait que tu ne m'aimais plus ? C'était pourtant bien plus simple ! » Il aurait voulu parler tranquillement, mais ce n'était pas le cas car il avait presque crié ses paroles ... Elle portait toujours sa bague en effet, et il ne comprenait pas réellement le fait qu'elle la porte toujours alors que tout entre eux était finis. « Tu rentre bientôt chez toi ? » Cette question n'en était pas tellement une, en fait c'était plutôt un appel du coeur, quelque chose voulait en lui qu'elle parte et qu'il oublie leurs conversation, qu'il oublie qu'elle était là ce matin là avec lui sur la plage quand une autre partie de lui voulait l'embrasser, la serré dans ses bras, et sentir à nouveau son corps chaud contre lui.
C'est que ce n'est pas fini tant que ce n'est pas fini.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Féminin Age : 29
Date d'inscription : 06/05/2010
Messages : 25
Pseudo : ..
Copyright : A.C
Avatar : Scarlett Johanson

Age du personnage : 24 ans


Diary
Notes personnelles:
Relationship:


MessageSujet: Re: Il y a que les montagnes qui ne se rencontrent jamais { Pv Alec} Ven 14 Mai - 22:42

    On dit souvent que la vie continue alors Jesalyn avait continué sa vie après avoir quitté Alec. Elle avait habité quelques temps avec ses parents ce n'était pas son choix, mais le choix de ses parents sans doute qu'ils avaient peur qu'elle rejoigne Alec une fois le dos tourné. Jess avait fini par faire d'autre connaissance autre que ceux qu'elle avait en Australie ses amis qui ne connaissaient rien au passé de la jeune femme, qui ne savait pas qu'elle était mariée et qu'elle avait quitté sa moitié. Jesalyn avait travaillé pendant quelque temps dans un restaurant avec un ami de son père et s'était pendant ce petit mois qu'elle avait très vite compris que s'était dans la restauration qu'elle voulait se lancer. Bien sûr pendant ses 3 ans elle avait eu des relations d'une nuit avec des hommes, mais jamais elle ne s'était remît en couple, non elle ne voulait pas reconstruire quelque chose avec quelqu'un, elle ne voulait plus s'investir dans une histoire par peur que ses parents se mêlent une fois de sa vie et elle en avait pas envie pourquoi parce qu'il y avait encore cet homme dans sa vie, cet homme qu'elle n'avait et n'arriverait pas à oublier. Bien qu'elle soit près deux ses parents contrôlaient tous ses faits et geste et pourtant elle ne souhaitait qu'une chose c'était de faire sa vie comme elle le voulait. Puis voilà il y avait eu un imprévu dans la vie de la jeune femme, un imprévu qui ne la touchait pas plus que cela vue que ce drame n'était autre que le décès de ses parents.Oui c'est affreux de dire ceci, mais la mort de ses parents vont lui permettre de commencer à vivre et de faire enfin ce qu'elle veut de sa vie. Une fois tous les documents signé suite au décès de ses parents Jesalyn avait fini par mettre le cap en Suède. En débarquant en Suède une nouvelle vie s'offrait à elle, une nouvelle vie qu'elle ne pouvait en aucun cas refuser. En ayant à présent les moyens la jeune femme avait même visité deux ou trois restaurants qui étaient à vendre, elle allait enfin pouvoir avoir son propre restaurant et faire ce qu'elle aimait vraiment. Mais voilà elle ne doutait absolument pas qu'Alec se trouvait dans la même ville qu'elle et en aucun cas elle aurait pensé le croiser ce matin à la plage. L'heure des explications étaient enfin arrivées, ils se trouvaient tous les deux faces à face. Jess savait bien qu'un jour ou l'autre elle aurait du lui donner des explications. En se retrouvant face à lui pas mal de souvenirs refaisaient surface. Alec avait changé le visage qu'elle avait quitté avait laissé place à un visage d'un vrai homme, son regard avait aussi changé, ce regard qui la désarme totalement.

    Oui j'aurais dû t'appeler et t'expliquer ce qu'il s'était passé, mais je ne voulais pas de donner de faux espoirs, de dire que j'allais revenir vers toi alors que je ne pouvais pas et surtout je ne voulais pas te faire souffrir encore plus que je ne l'avais déjà fait.

    .Il voulait des explications franche alors elle lui en donna, mais tout ne se passa pas comme elle aurait souhaitait bien sûr qu'elle savait qu'il n'avait pas la prendre dans ses bras et lui pardonner aussi facilement non personne pouvait pardonner trois ans d'absence en l'espace d'une matinée, mais elle n'aurait pas pensé qu'il remet en doute ses sentiments qu'elle avait pour lui.

    Je n'allais pas te dire que je t'aimais plus vu que ce n'était pas vrai, merde je t'aimais comme une dingue alors pourquoi je t'aurais quitté. Tu parles de mes parents comme si tu les connais, mais tu ne les connais pas et excuse moi de te le dire mais tu ne sais que les 3/4 des choses qu'ils m'ont fait subir, tu ne les a pas vécus alors non je ne me sers pas d' eux comme excuse. Surtout que tu sais très bien que mes parents étaient sortis de ma vie alors pourquoi j'aurais accepté de partir avec eux si ce n'est que pour t'éviter de souffrir.. Tu crois que ça ne m'a pas fait mal de te quitter. Tu voulais la vérité voilà tu l'as la vérité maintenant tu ne veux pas me croire c'est ton choix.. Mais je veux que tu saches une chose si je ne t'aimais plus comme tu viens de me le dire demande toi pourquoi je n'ai pas demandé le divorce car oui j'aurais pu le faire, mais je ne l'ai pas fait et ce n'est pas parce qu'un divorce coute bonbon c'est tout autre chose...

    Alors qu'elle avait détourné le regard pour regarder ailleurs qu'Alec celui-ci lui balança une phrase qui avait l'effet d'une bombe qui venait d'exploser dans son coeur.

    Je n'ai pas l'attention de repartir d'où je viens... La ville est assez grande pour que tu fasses en sorte de ne pas me croiser.. Je suis tellement désolée de t'avoir fait du mal Alec

    Sur ces mots elle enleva son alliance et lui pris sa main pour lui mettre dedans. Bien qu'elle en avait gros sur le coeur de l'enlever mais c'était une bague provenant de sa famille et dans la situation dans laquelle elle était elle ne se voyait pas la garder, mais cela ne voulait pas dire qu'elle ne l'aimait plus et qu'elle souhaitait le divorce bien au contraire. Tout ce qu'elle souhaite c'était qu'il lit dans son regard comme il le faisait auparavant et qu'il comprend qu'elle lui avait dit la vérité et qu'elle l'aimait toujours autant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il y a que les montagnes qui ne se rencontrent jamais { Pv Alec}

Revenir en haut Aller en bas

Il y a que les montagnes qui ne se rencontrent jamais { Pv Alec}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
gettin'over you :: Terre de glace. ♠ :: les alentours ; s'évader un peu. ♦ :: la plage-
menu1

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com